24Heures 07.06.2008

Du chanvre pourbooster la betterave?

AGRICULTURE

Jean-Pierre Egger conseille aux agriculteursd’épandre du chanvre sur leurs cultures de betteraves afin d’améliorer leurteneuren sucre. Les responsables betteraviers disent leurs doutes.

 
REMUANT Le Broyard Jean-Pierre Egger, ardentdéfenseur du chanvre,
avait envoyé des coussins à tousles parlementaires fédéraux en 2004.

Gagnez 800 francs de plus pour chaque hectare de betterave! C’est, en substance, ce que propose l’entreprise Sanasativa, basée à Murist (FR), en publiant ces jours des encarts publicitaires dans les journaux, destinés aux cultivateurs de betteraves à sucre.

Selon elle, il suffirait de prendre 350 grammes de chanvre suisse, de le plonger dans six litres d’alcool industriel, de le laisser reposer, de le diluer dans de l’eau, puis de l’épandre tous les 20 jours sur les cultures. «Cette préparation augmente de 10% le feuillage de la betterave et donne, au bout du compte, 1% de sucre en plus», assure Jean-Pierre Egger, administrateur de Sanasativa. Le chanvre est un produit «qui fait des merveilles, dit-il, chaque agriculteur peut le constater.»

Hypothèse à vérifier
Ulrich Widmer, responsable du Centrebetteravier suisse, à Granges-Verney, affiche la prudence du scientifique:«Cela fait vingt ans que je teste des soi-disant produits miracles. Pourl’instant l’influence supposée du chanvre sur la betterave est une pureextrapolation.» Une hypothèse ne devant pas être rejetée a priori, il n’est pasexclu que le chanvre fasse l’objet de tests ces prochains mois. Jean-PierreEgger affirme que son procédé a fait ses preuves. «Des paysans l’ont constatéen Suisse allemande, et tout le monde peut essayer», assure l’ardent défenseurdu chanvre indigène, convaincu que cette plante est bel et bien un produitmiracle.

PATRICK CHUARD